Epilation laser Alexandrite / NdYag

QU'EST-CE QUE L'ÉPILATION LASER ?
L’épilation laser fait partie des techniques dites « d’épilation longue durée », tout comme l’épilation à la lumière pulsée (IPL) et l’épilation électrique (électrolyse).
Le mot laser, qui signifie « Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation », représente une source de lumière ayant une longueur d’onde unique. Cette lumière (énergie) est spécialement adaptée pour que la mélanine présente dans le bulbe pileux (pigment noir, responsable de la coloration de la peau et des poils) l’absorbe.
Cela a pour effet de chauffer le poil et de détruire le bulbe, qui ne pourra donc plus fabriquer de nouveau poil par la suite.
 
 
QUELQUES REMARQUES SUR LA PILOSITÉ
La pilosité évolue tout au long de notre vie. Après une explosion à l'adolescence, la densité se stabilise vers l'âge de 20 ans en moyenne mais on peut observer des rebonds pileux en particulier chez la femme après une grossesse ou à la ménopause. La durée de vie d'un poil est de 3 à 5 ans suivant des phases de développement avec variations de pigmentation et d'épaisseur. Avec l'âge, la pilosité décline naturellement.
 
DIFFÉRENCE ENTRE Lumière Pulsée (IPL) ET LASER Alexandrite / Nd YAG
Les deux techniques fonctionnent selon le principe de la photo-thermolyse : un rayon lumineux chauffe et détruit le poil et le bulbe pileux.
Pour sa part, la technique IPL parait plus simple à utiliser mais son rayon trop large a tendance à chauffer les tissus environnants et à provoquer des brûlures en particulier si elle est utilisée par des personnes peu expérimentées.
Le laser Alexandrite / Nd YAG, quant à lui, agit beaucoup plus sélectivement, et bien que son rayon lumineux frappe le follicule pileux plus puissamment, il ne lèse pas les tissus environnants. Il est de ce fait moins douloureux et il n’y a pas de risque de brûlures. Les résultats sont aussi plus rapides et définitifs.
Mon conseil, quel que soit le type de technique choisie, il faut toujours s'assurer que l'appareil porte l'étiquette de conformité norme "CE MÉDICAL" lui assurant toutes les garanties de sécurité légales et qu’il soit utilisé par un professionnel médical (médecin ou infirmière uniquement).
 
Y A-T-IL DES EFFETS SECONDAIRES ?

Des rougeurs peuvent apparaître, en particulier sur les zones sensibles (maillot, aisselles) mais diminuent normalement au bout de quelques heures. Les abouchements des poils peuvent gonfler et rester gonflés plusieurs jours. Une crème cicatrisante et antiseptique sera alors appliquée pendant une semaine. Rarement, une passagère décoloration – ou un obscurcissement – peuvent s'ensuivre selon la qualité de votre peau. Mais tout disparaît en quelques jours. Cependant, sur les peaux mates et foncées (phototypes 4b / 5 et 6) des risques d'apparitions de dyschromies avec des taches hyperpigmentées ou dépigmentées doivent conduire à la prudence et ceci quelque soit le type de laser utilisé.

 

QUE FAUT-IL OBSERVER AVANT LE TRAITEMENT ?
N'épilez pas les poils à la cire ou à la pince et n'utilisez pas de crème dépilatoire durant les 6 semaines préalables au traitement, le rasage est permis. La zone à traiter au laser doit être rasée 48 h 00 avant. N'utilisez pas de crème solaire avec des nanoparticules et éviter l'exposition aux UV.

 

QUE FAUT-IL OBSERVER APRÈS LE TRAITEMENT ?

Une lotion hydratante sera appliquée après le traitement. Une hygiène parfaite de la zone traitée doit être respectée avec utilisation de savon et/ou crème antiseptique durant la semaine qui suit. Protégez du soleil direct les zones traitées pendant une semaine avec une crème écran à indice 50.  Pendant la séance d'épilation, le laser détruit le poil mais le bulbe quant à lui sera éliminé après 1 à 2 semaines. Puis votre peau restera sans poil pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois. N'épilez pas le poil. Le rasage est permis entre les séances d'épilation laser.

 

COMBIEN DE TEMPS DURE UNE SÉANCE D’ÉPILATION LASER ?

Cela dépend de la surface à traiter. Les jambes prennent env. 30 minutes, le dos env. 45 minutes.

 

COMBIEN DE SÉANCES ?
Contrairement aux idées reçues, l'épilation laser, comme toutes les autres techniques d'épilation, n'est pas une épilation définitive car il peut y avoir de nouvelles repousses. Par contre, l'épilation laser est la seule technique qui détruit les bulbes pileux définitivement permettant ainsi d'obtenir une réduction de pilosité sur plusieurs mois voire plusieurs années (voir le tableau de comparaison si dessous). Pour cela, il faudra en moyenne prévoir entre 7 et 8 séances pour obtenir une réduction de pilosité de 80 à 90 %. Mais cela peut varier en fonction des zones et d'autres paramètres comme l'âge (variation de la pilosité avec l'âge), l'hérédité (surtout paternelle) ou des problèmes hormonaux notamment.
Ainsi, on évitera de démarrer tout type d'épilation avant l'âge de 18 ans au risque dans ce cas de devoir faire beaucoup plus de séances car la pilosité n'est pas encore stabilisée. Cependant dans certains cas, lorsque l'adolescente est très complexée par sa pilosité (notamment hirsutisme sur le visage), il est raisonnable de proposer cette technique en prenant évidement toutes les précautions nécessaires.
Dans le cas d'une hyper-pilosité (hypertrichose), un bilan hormonal sera prescrit avant de démarrer une épilation.
Par ailleurs, il faut savoir que le poil est plus facilement détruit dans sa phase de croissance anagène (env. 30% à chaque fois). Aussi, bien qu'avec le Laser CLARITY® le poil peut être éliminé pendant les autres phases, pour être plus efficace, ces phases de croissance du poil devront être respectées. Un délai entre chaque séance de 4 à 12 semaines sera ainsi nécessaire, dépendant de la partie du corps.
A noter enfin que certaines zones peuvent être plus difficiles à traiter notamment sur le dos et les épaules chez l’homme où la pilosité peut se développer jusqu’à l’âge de 50 ans, et jusqu’à 30 ans environ sur les zones des cuisses chez la femme. Ces situations demanderont donc un peu plus de séances.
 
EST-CE QUE L’ÉPILATION EST DÉFINITIVE ?
Le laser est la seule technique qui détruit le poil de façon définitive. Mais après une séance d'épilation laser, de nouveaux poils peuvent encore apparaître et ce jusqu'à la ménopause chez les femmes et parfois jusqu'à 50 ans chez les hommes. Ainsi, bien que l'épilation laser soit la méthode la plus efficace, il s'agit d'une épilation longue durée avec réduction du nombre de poils et de leur diamètre. On considère ainsi qu’une épilation durable sera complète, selon les zones, après environ 7 à 8 séances, pour arriver à un résultat d’environ 80% à 90% de réduction de pilosité. A noter qu'en pratique, dans la majorité des cas, il est conseillé de pratiquer une séance d'entretien chaque année pour garder le bénéfice d'une peau sans poil.
Par ailleurs, dans de rares cas, du duvet adjacent à la zone traitée, peut devenir plus épais sous l’action de certaines hormones ou de facteurs héréditaires (chromosome Y). Cette "repousse paradoxale" peut se constater surtout chez les adolescents, les personnes à peau foncée et les sujets dont la maturité pileuse n'est pas terminée (voir plus haut).
Enfin, bien que les résultats de l’épilation laser soient généralement définitifs, il peut exister des exceptions, malheureusement imprévisibles, difficiles à quantifier. Ainsi, on estime que le pourcentage des personnes résistant à l’épilation laser est d’environ 5%.
 
EST-CE DOULOUREUX ?
Pendant une épilation laser, on ressent des picotements plus ou moins forts selon la zone. Mais grâce à l'utilisation d'un Zimmer qui envoie de l'air pulsé à -30° C, la peau est anesthésiée et l'épilation est tout à fait supportable. Cette technique est plus efficace que l'application de crème anesthésiante.
 
COMPARAISON DES DIFFÉRENTES MÉTHODES ÉPILATOIRES
  Rythme Avantages Inconvénients
Rasage semaine simplicité blessures
Cire 15 jours prix poils
incarnés
Électrolyse 1 mois poils blancs douleur
IPL 1 mois prix séances+++
brûlures
Laser 6 mois épilation
longue durée
prix
 
CONTRE INDICATIONS A L’ÉPILATION LASER
L'épilation laser est contre-indiquée lors des grossesses et l’allaitement, en cas d'épilepsie, de prise de médicaments photo sensibilisants, d'urticaire au froid, trichophobie (personne qui s'arrache les poils ou les cheveux)  et chez les personnes qui auraient déjà testé le laser avec des effets secondaires importants (brûlures, irritation importante...). Dans le doute, un test sera pratiqué. L'épilation laser est déconseillée pour les peaux mates (phototypes 4b / 5 et 6) car risques de brûlures.
 
EN PRATIQUE
L'épilation définitive, au Laser ou par IPL, est un acte médical. Les séances sont pratiquées par moi-même ou sous ma direction par mes assistantes infirmières formées à cette technique. Une consultation médicale est indispensable avant toute épilation définitive, car il existe de nombreuses contre-indications et précautions médicales à prendre. De même, le protocole dépilatoire doit être déterminé avec précision selon le motif de traitement, le type de peau, son phototype, la zone à traiter. Lors de cette première consultation, après un questionnaire médical précis et un examen approfondi des zones à épiler, un test laser pourra être effectué en cas de doute pour vérifier la réponse de votre peau et définir le meilleur protocole de soin.
A noter que les poils blancs, par absence de mélanine, répondent mal au laser et à IPL et sont donc traités par épilation électrique (électrolyse).
Après examen et établissement d'un programme de traitement, un devis vous est délivré.
 

Prendre rendez-vous