Les aléas du cou

Au niveau du cou, on peut distinguer plusieurs types de dégradations morphologiques.

La qualité de la peau

Dr ROCCO_rides du couTout d’abord sur la texture de la peau qui peut se déshydrater et laisser apparaître de multiples ridules superficielles.
Des rides cervicales horizontales plus profondes, les "anneaux de Vénus" peuvent aussi se former.
Pour cela, on aura recours à l'acide hyaluronique soit en nappage type Mésolift, soit en injections intra-dermiques pour les rides plus marquées.
 
 
 

Les dépôts de graisse

AGATE_cryolipolyse pour le double menton
Le double menton est dù à un dépôt de graisse.
La cryolipolyse avec l'applicateur spécialement conçu AGATE permet de traiter cette zone rebelle. Une à deux séances suffiront pour retrouver un cou harmonieux.
Pour les petits dépots de graisse, une nouvelle solution consiste en des injections d’acide désoxycholique (Belkyra laboratoires ALLERGAN) qui vont litéralement dissoudre les adipocytes et gommeront le double menton.
 

Les plis de peau

Dr ROCCO_cou fanonsQuant aux plis cutanés qui donnent cet aspect en « cou de dindon », il faudra faire le bon diagnostic.
En effet, il peut s’agir d’un relâchement cutané, les fanons, qui bénéficiera de séances d’ultrason focalisé HIFU pour retendre la peau.
Mais on peut aussi avoir des replis tendus, résultat cette fois d’une tension extrême du muscle platysma. Ce sont les cordes platysmales.
Dans ce cas, le traitement consistera à détendre ce muscle par des injections de toxine botulique.

 

 

Prendre rendez-vous